Gutenberg meets Dracula

cours A du 11 février 2015
schriftschüle-extract

Sur base d’une fonte existante et publiée en licence libre, chacun propose dessin en squelette (ductus vectoriel). Ce lettrage est ensuite décliné en 3 versions (3 graisses) appliquées à la mise en page des 3 couvertures d’une collection de romans, nouvelles et poèmes gothiques.
Les Mystères d’Udolphe, Ann Radcliffe – 1794
Le corbeau, Edgar Allan Poe – 1845
Dracula, Bram Stoker – 1897
Le nom de l’alphabet développé signe la collection. Les fontes abouties sont publiées en ligne sous licences libres.
Le parcours de l’exercice nous mène dans les traverses de différentes approches, théoriques et pratiques, techniques et typographiques, en équilibre sur le ductus.
https://zag.titanpad.com/62
Session 1 : DIN stories
DK003.344.292.1:003.587

Pour chacunes de ces œuvres, proposer une couverture ou jaquette : recto verso + dos et éventuellement rabats. (Les essais et/ou la version peuvent être réalisés sur le plotter qui nous rendra visite à 2 ou 3 reprises). Les couvertures sont vectorielles, composées des lettrages accompagnés ou non de dessins en tracés, utilisant le même outil que celui appliqué au lettrage. Les textes qui habitent la couverture comprennent : titre, auteur, date, maison d’édition (nom de la fonte), résumé ou extrait court, prix.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *